TRAI TEMENT OSTEOPATHIQUE D'UNE DYSFONCTION NASO - FRONTALE SUR UNE CHIENNE DE 3 ANS
Alexandre Chichery, Docteur Vétérinaire, 112Avenue Victor Hugo , L-1750 Luxembourg Grand-Duché du Luxembourg vetosource@gmail.com

Introduction :


De nos jours , classiquement l'ostéopathie se conjugue aux troubles viscéraux et musculosquelettiques .Nous allons découvrir un soin ostéopathique vétérinaire où la structure va modifier le comportement et la performance sportive.

Anamnèse :


Depuis un exercice d'interception défense sans accident manifeste, la chienne "Nakla",malinois de 3ans , 29kg cesse d'aller au mordant depuis trois mois : elle fonce comme un bolide sur l'homme d'attaque et stoppe à 2 cm, sans le saisir de ses mâchoires ni à la jambe ni au bras. Les autres ordres du dresseur sont opérants et la chienne maintient son niveau sportif par ailleurs.
L'appétit et le comportement défécatoire sont normaux.
La Chienne mâchouille toujours son doudou et son fémur de bœuf.

Examen Clinique :

° L'état général est bon
°Auscultation cardiaque normale 80 Bpm
° La fréquence et l'amplitude respiratoire sont normales
° Aucun bruit nasal ou pulmonaire n'est audible
° La température 38.7
° L 'examen de la cavité buccale ne présente aucune anomalie : le palais est normo- sensible ,la dentition intégralement conservée , compression ,traction et mobilité dentaires asymptomatiques.
°L'examen locomoteur est normal , aucune boiterie ni douleur aux flexions articulaires des membres , la mobilisation de la nuque ,du cou, du dos, du bassin sont facilement acceptés, l'ascension/descente des escaliers est aisée.
°La Chienne est alerte aux instructions classiques de son propriétaire : "Assis debout couché"
°Le test de la menace est négatif , la vision semble préservée


2 Cas clinique pour la Vae2 Die d'Ostéopathie Vétérinaire Mars 2018-Nouvelle rédaction de "NAKLA"

Hypothèses Diagnostique s d e la perte du " mordant "par ordre de pertinence croissant:
Une Atteinte d'un nerf facial.
Une Myosite des masticateurs.
Un Trouble de la vue .
Une Fracture ou fêlure des os nasal et incisif.
Une Fracture, fêlure : des dents , d'un os de la mandibule, de l'hyoïde.
Un problème comportemental .
Un Dressage saturant ou déviant.
Diagnostic différentiel :
L'alimentation, la mastication et l'embonpoint sont maintenus .Aucune douleur à la palpation dentaire , maxillaire, incisive et mandibulaire n'est décelée. L'ouverture en grand des mâchoires est non douloureuse .Le test de la menace est négatif. Le faciès et la sensibilité du visage sont normaux. Le comportement est inchangé selon le propriétaire .
Il ne reste que l'hypothèse du dressage trop intensif source de saturation psychique et de régression .
Diagnostic Clinique :
L'examen clinique n'a décelé aucune douleur ni aucune altération sensorielle, mais l'odorat n'a pas été testé.
Le diagnostic clinique se limite à constater le problème sans élément clinique factuel, faute de compétences en investigation comportementale.
Examen Ostéopathique :
Les Formes du crane ,du châssis vertébral, et des membres sont conservées , leurs volumes également, mais les densités du crane et des premières cervicales ne sont pas homogènes :
La tension est manifeste dans l'ordre croissant aux lombaires ,au Fascia thora colombaire gauche, à l' épaule gauche , au sacrum à Co-C1 et au crane .
A la mobilisation : les pariétaux , temporaux sont en rotation interne, le sphénoïde est en extension: le mouvement en expir (contraction) est possible , la dilatation peu , C0-C1, et le sacrum sont en extension , l'épaule gauche est en hyper extension, la charnière C7-T1 est en extension, le fascia thoracolombaire est enroulé à gauche engendrant une restriction d'amplitude costale à l'inspir.
la Forte tension cranio - sacrée suivie de C0-C1 en extension rendent le toucher vite insupportable pour la chienne qui s'agite . Les mobilisations des articulations atlanto-occipitales et lombo-sacrées sont limitées en flexion.
3

Cas clinique pour la Vae2 Die d'Ostéopathie Vétérinaire Mars 2018-Nouvelle rédaction de "NAKLA"

Figure1.

Hypothèses Diagnostiques Ostéopathiques:

Atteinte de l'équilibre de l'articulation scapulo-humérale gauche par ses chaines musculaires attenantes à la mandibule.
Atteinte du fascia thoraco-lombaire et/ou des cotes
Fixation de la mobilité de C7-T1 en extension
Atteinte du sacrum.
Atteinte du globe crânien comprenant pariétal frontal temporal occipital .
Atteinte de l'équilibre et de la biomécanique des rouages sphénoïde-vomérien et sphénoïdeéthmoïdal avec une répercutions sur l'équilibre du Globe céphalique.





4

Cas clinique pour la Vae2 Die d'Ostéopathie Vétérinaire Mars 2018-Nouvelle rédaction de "NAKLA"

Diagnostic Différentiel :

Compte tenu de la tension cranio-sacrée, les trois premières hypothèses comme causes primaires de la dysfonction sont peu probables.
La quatrième hypothèse :
La tension sacrale n'a pas d'expression clinique significative, les sacro-iliaques sont libres ,le bassin aussi , les hanches et grassets mobiles et de densité satisfaisantes ,l'absence de trouble urogénital, le maintien du tonus des sphincters permettent d'écarter une lésion primaire sacrale.
Diagnostic Ostéopathique :
La lésion primaire est donc à chercher dans les structures crâniennes, et il est judicieux à ce stade de se rapprocher de la fonction et la dynamique du mordant :
Sur cette figure , l'ensemble du poids du chien et la force centrifuge de l'action se reposent sur les dents ,l'os incisif maxillaire la mandibule, l'os nasal et les structures cartilagineuses associées sont exposées au contact avec le mannequin.

Figure 6
La recherche va donc s'appliquer à trouver une dysfonction ostéopathique dans cette région .


5

Cas clinique pour la Vae2 Die d'Ostéopathie Vétérinaire Mars 2018-Nouvelle rédaction de "NAKLA"

Traitement Ostéopathique :

 

Stratégie et déroulement du soin:

Le trouble étant récent , la stratégie de l'intervention consistera à dénouer la lésion primaire dans un premier temps sur l'axe cranio-sacré pour ensuite accéder à C0-C1 puis à l'épaule et au fascia thoracolombaire (par ordre des densités respectives).
La technique de facilitation et suivi du Mrp en zone sacrale et crânienne , de déroulement duremérienne, de dé-coaptation c0-c1, ne donnent qu'un résultat partiel et peu concluant à relâcher l'axe cranio-sacré.
La Stratégie du soin va donc changer comme pour dénouer un lésion ancienne : libérer les lésions secondaires pour faciliter et être guidé vers la "serrure" : la lésion primaire. Le déroulement tissulaire sur le fascia thoraco-lombaire ¤4 et les dernières cotes, le thrust sur l'épaule en écartant le cou en latéroflexion controlatérale à l'extension de l'épaule ,laissant passer la fixation de * C7-T1 en même temps.¤3 et l'épaule en extension.
Figure1
Le crane est moins dense et figé (à ne pas confondre avec une habituation du toucher)
Les déroulements tissulaires sur les frontaux, les pariétaux, les temporaux, les sphénoïdes, les mâchoires et l'occiput sont inopérants. La technique ne fonctionne pas, il ne reste que la dernière hypothèse diagnostique : Atteinte de l'équilibre et de la biomécanique des rouages sphénoïdevomérien et sphénoïde-éthmoïdal avec une répercussion sur l'équilibre du Globe céphalique et de l'équilibre cranio-sacrée.

¤1 d'Après R Barone
6

Cas clinique pour la Vae2 Die d'Ostéopathie Vétérinaire Mars 2018-Nouvelle rédaction de "NAKLA"


Nouvelle stratégie et déroulement du soin :

C'est finalement en pensant à l'anamnèse et en visualisant le travail du chien , qu'il me vient l'idée de tester la suture naso-frontale : la technique n'est pas aisée car la place laissée aux doigts est infime et il me parait difficile d'estimer la densité en cette région exigüe , néanmoins le test de mobilité reste possible .
Le déroulement tissulaire et intra osseux , sur la suture fronto- nasale et maxillaire est immédiatement opérant, l'ensemble frontal maxillaire et nasal Figure2,3 est alors travaillé en déroulement tissulaire , les muscles de la région se relâchent et la chienne s'apaise soudainement .¤4
Figure2 Illustrant les angles de sutures osseuse permettant de mobiliser les éléments les uns par rapport aux autres.



¤1 d'Après R Barone

7

Cas clinique pour la Vae2 Die d'Ostéopathie Vétérinaire Mars 2018-Nouvelle rédaction de "NAKLA"

Le travail ostéopathique dure 10 minutes sur la suture foliée naso-frontale et les surfaces planes .La Chienne est couchée sur son flanc droit, elle ferme les yeux s'endort totalement absorbée dans le soin.
Puis le temps d'une minute, sa respiration s'arrête, cette minute nous semblera une éternité. Le corps de Nakla est devenu totalement relâché, et je n'ai plus de tension crânienne dans les mains .
Mr Anatole remarque en silence que sa chienne ne respire plus, l'auscultation cardiaque est difficile et atypique, le son et le rythme sont très atténués.¤4
Conscient que je n'ai rien fait de mal, je n'agis pas (mais garde à l'idée qu'il me reste du doxapram et de l'atropine )et nous attendons. Enfin Nakla prend une hyper-inspiration et nos masséters se décrispent.

Résultat Clinique :

Douze jours après , le propriétaire est satisfait, la chienne a repris le mordant crescendo.

Discussion :

L'implication massive de l'axe cranio - sacré sans grosse dysfonction périphérique permet de supposer que la lésion est profonde à l'anatomie dure-mérienne.
La très forte innervation de la région naso-frontale , la prégnance de l'orthosympathique et du parasympathique dans la région nasale ethmoïde vomer sphénoïde et para-occipitale, sont la raison de l'apnée et du ralentissement cardiaque au moment de la décompression Figure4.La nécessité de poser un cathéter intra veineux et d'atropiniser le patient pour ces manipulations reste en suspens.
8

Cas clinique pour la Vae2 Die d'Ostéopathie Vétérinaire Mars 2018-Nouvelle rédaction de "NAKLA"


Figure3 illustration de la forte répartition nerveuse dans le région
Figure4 Illustration de la densité nerveuse de la région
9

Cas clinique pour la Vae2 Die d'Ostéopathie Vétérinaire Mars 2018-Nouvelle rédaction de "NAKLA"


¤2d'Après R Barone Figure4



10

Cas clinique pour la Vae2 Die d'Ostéopathie Vétérinaire Mars 2018-Nouvelle rédaction de "NAKLA"

Le soin appliqué sur le naso-frontal a eu un tel effet d'endormissement que la chaine anatomique possiblement entrainée dans ce Chaos naso-frontal concernerait les structures nasale/ palatine/vomer/éthmoïde/sphénoide/orbitaire/ supra-chiasmatique

¤2d'Après R Barone
11

Cas clinique pour la Vae2 Die d'Ostéopathie Vétérinaire Mars 2018-Nouvelle rédaction de "NAKLA"

Le diagnostic et le traitement ostéopathiques sont intimement liés ici : Il s'agit d'un langage tissulaire où le thérapeute interroge , accompagne les tissus du patient pour progresser lentement vers la lésion Primaire : Il en va donc d'un syntonisation réelle du thérapeute et de son patient .Evaluer l'impact de chaque test de mobilité pour cheminer vers la fixation primaire est un mode de diagnostic laborieux , systématique mais qui porte inéluctablement ses fruits . L'agencement des manipulations thérapeutiques dans le bon ordre , l'anatomie et la capacité de résilience du patient règlent le problème. Dans le cas présent ,le diagnostic a pu se faire grâce à la réaction de l'animal lors de la mobilisation du naso-frontal.
La pathogénie de ce cas semble se révéler suivant le plan :
C0-C1 , le crane et le sacrum sont en extension : est il possible que Lors d'une attaque, la chienne ait gardé les crocs plantés dans le tissus ce qui a provoqué une hyper-extension (cf. figure 6) de la suture naso-frontale-incisive emmenant dans son sillage l'ethmoïde, le palatin ,le vomer le Prés- sphénoïde, le basi-sphénoïde, le basi-occipital , l'occiput et le sacrum ? : Le traitement permettra de valider cette hypothèse diagnostique. Il s'agit d'un diagnostic thérapeutique .Un télescopage frontal du nasal sur le frontal pourrait être retenu comme cause de la peur de saisir le mannequin mais dans ce cas les structures crâniennes et sacrées auraient été en Flexion.
La reprise du mordant immédiatement après la manipulation me permet d'affirmer que la manipulation a agit sur le système limbique de façon significative , car la seule lésion en extension de la suture foliée, n'empêchait pas mécaniquement la chienne de mordre et mastiquer : C'est le souvenir traumatique qui empêchait Nakla d' agripper le mannequin après l'avoir chargé avec vigueur , anticipant une aggravation de la lésion ostéopathique .
Une investigation clinique plus poussée de la qualité du sommeil et de l'odorat auraient peut être révélé une anomalie .

Conclusion:

La médecine a permis d’écarter l'altération de la santé au sens large et l'ostéopathie a permis de déceler une maladie infra-symptomatique mais clinique et de la soigner .







12

Cas clinique pour la Vae2 Die d'Ostéopathie Vétérinaire Mars 2018-Nouvelle rédaction de "NAKLA"

Glossaire (marqué d'une * dans le texte ):
 MRP : Mécanisme respiratoire primaire. Nom donné au complexe métabolique et régulateur qui est considéré comme le fondement de la vie elle-même. La motilité inhérente du système nerveux central, la fluctuation du liquide céphalo-rachidien, l’action directrice et limitative des membranes dure-mériennes, intracrâniennes et intrarachidiennes, la mobilité articulaire des os crâniens et la mobilité involontaire du sacrum entre les iliaques font tous partie de ce mécanisme anatomo-physiologique.
Nommé primaire ou essentiel car il est en relation directe avec la respiration tissulaire interne du système nerveux central, qui contrôle le reste du corps.
Nommé respiratoire car il implique non seulement la fonction physiologique d’échange des liquides nécessaires à un métabolisme et une biochimie normale du système nerveux central mais de toutes les cellules du corps. (« On l’appelle mécanisme respiratoire interne à cause des échanges gazeux entre les cellules des tissus et leur environnement interne, qui est formé par les liquides dans lesquels baignent les cellules »)
Nommé mécanisme car tous les composants travaillent ensemble comme une unité pour accomplir cette physiologie fondamentale. Le mécanisme agit selon deux phases, un cycle respiratoire interne d’inspiration et d’expiration se manifestant par un mouvement de tous les constituants simultanément, ayant pour résultat des changements minimes dans la forme du crâne.
Dans un mécanisme ainsi équilibré selon les lois de la physique mécanique, un mouvement adéquat de n’importe quel composant fait bouger les autres parties, faisant une unité fonctionnelle de tout l’ensemble. Il peut aussi être influencé par des facteurs externes comme l’exercice, un traumatisme ou un bon traitement crânien. (d’après W.G SUTHERLAND D.O. et H.I MAGOUN D.O.) (tiré du glossaire de Fabrice Fosse)
 C7 : septième cervicale  déroulement tissulaire : correspond à une technique d'ostéopathe permettant la modification d'un tissu palpé avec souplesse, dans sa densité, son volume , sa forme , l'orientation de sa tension et l'intensité de sa tension  La résilience désigne la résistance d'un matériau aux chocs1 ; (le « fait de rebondir », du latin resilientia , de resiliens ) : la capacité d'un corps, d'un organisme, d'une espèce, d'un système à surmonter une altération de son environnement selon Wikipédia  T1: Première thoracique






13

Cas clinique pour la Vae2 Die d'Ostéopathie Vétérinaire Mars 2018-Nouvelle rédaction de "NAKLA"

BIBLIOGRAPHIE
 ¤1 Barone Robert. (1986). Anatomie comparée des mammifères domestiques, Tome 1 : Ostéologie. 3ème édition. Paris : Edition Vigot. 761 p.  ¤2 Barone Robert Anatomie comparée des mammifères domestiques Volume 2, Arthrologie et myologie Paru en novembre 2000.  ¤3 Rafael Zegarra-Parodi a, b, c, d Laurent Fabre Analyse critique de l’enseignement de techniques manipulatives rachidiennes basées sur les « lois de Fryette » Critical analysis of teaching spinal manipulation techniques based on the "Fryette laws" Kinesither Rev 2009;(96):44-47  ¤ 4 Tricot Pierre : La Palpation tissulaire profonde http://pierre.tricot.pagespersoorange.fr/000_textes/pt_palprof.pdf